MONUMENTS 14-18 ||||| Rues de Reims ||||| Exploitation des CPA ||||| Inscription à la newletter ||||| Adhérer à notre association

 

NOTRE SITE : REIMS 14-18

 

Mercredi 16 mai 2012 3 16 /05 /Mai /2012 11:06

A cet amalgame de poutres et y met le feu. On appelle les pompiers. Mais que peuvent-ils faire alors qu’une partie de la ville et même leur caserne sont en feu?... Bientôt les flammes s’engouffrent dans la nef, attaquent les portes, se communiquent à la paille qui jonche le sol de la cathédrale et sur laquelle reposent des blessés allemands. C’est la panique. Mais les Allemands, que la foule veut massacrer, sont sortis de l’édifice et sauvés grâce à l’intervention énergique des abbés Landrieux, Thinot et Andrieux.http://www.editionsfradet.com/la-cathedrale-de-reims-dans-l-histoire-1914-incendie.html

 

nefpaille2.jpg

Quand je pénétrai, l'après-midi de ce même jour, dans la cathédrale, la tristesse et la désolation de la scène m'impressionnèrent. En travers du portail gisait un vieux mendiant qui, depuis bien des années, implorait à cette même place la charité des fidèles; comme indifférent à l'effroyable drame qui se déroulait autour de lui, il était demeuré là, à demi enseveli sous les éclats dé pierre et de verre, mais attendant toujours l'aumône. Le sol était couvert de débris informes; sur un tas de gravats, brillait un lustre dont la chaîne avait été coupée par un éclat d'obus. Vers le fond, les blessés allemands se blottissaient derrière les énormes piliers pour échapper à la pluie de projectiles. Une flaque de sang précisait l'endroit où le pauvre gendarme avait trouvé la mort, et, tout près, deux cadavres d'Allemands étaient étendus sur la paille. Chaque fois qu'un obus éclatait dehors, les prisonniers frissonnaient de peur, sous la pluie de débris qui tombaient du toit ou des fenêtres. [texte tiré de Bombardement de la Cathédrale]

Cathédrale, maisons de Champagne

Monuments historiques

RGI Revues

Cartes postales 1914

remerciement à la librairie "l'alphabet" rue Jean Jaures pour le tirage photo.

Par Vincent Zénon RIGAUD - Publié dans : Cathédrale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Passion Histoire
Retour à l'accueil

Derniers articles

  • Rue Buirette, au loin, la place d'Erlon
    Buirette, rue [1873]. <=35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse. 270 mètres de longueur. Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21. (1783-1866). Manufacturier. Né à Sainte-Ménehould le 28 décembre 1783, mort à Reims, 21, rue...
  • Rue de l'Etape
    Étape, rue de l’. <=27-31, rue de Talleyrand, =>34-36, place Drouet-d’Erlon. 113 mètres de longueur. Ancienne rue de l’étape-aux-Vins, en 1765, où les vignerons venaient y négocier leurs vins.  
  • Le monument aux Morts des 132e et 332e et 46e d'infanterie. Régiments d'Infanterie
      Voir le monument à son nouvel emplacement pour en savoir plus En enfilade, voir le cours  Langlet et ses deux monuments baladeurs  
  • Fontaine Subé, la Marne
    Montage et CPA : Véronique Valette
  • Fontaine Subé prise de la rue Buirette
    Carte postale ancienne (envoyée le 3 octobre 1906). La fontaine est le présent d'un riche Rémois Auguste Subé. Oeuvre de l'architecte Narjoux et des sculpteurs Gasq, Auban, Baralis et Wary.  
  • Fontaine Godinot
    Aucune indication sur cette photographie (qui n'est pas une carte postale), elle est cependant signé en bas à droite : L. Geisler Montage et CPA : Véronique Valette  
  • Place et fontaine Godinot
    Carte postale envoyée le 9 mars 1917. Au fond on voit le début de la rue Saint-Pierre les Dames Godinot, place [1842]. <= rue de l’Université, => rue Marie-Stuart. 37 x 20 mètres. Ancienne place Saint-Pierre. (1661-1749). Bienfaiteur. Né...
  • Le Lycée de Garçons - Rue de l'Université
    D'abord nommé "Collège des Bons-Enfants" à sa création au IXe siècle, cet établissement fut le lieu de naissance de "l'Université de Reims" en 1548. Les cartes postales anciennes le nommment "Lycée de Garçons", il faut dire qu'il y avait non loin le "Lycée de Jeunes Filles"...
  • La rue de Châtivesle vue du Cirque
    La rue de Châtivesle vue du boulevard du Général Leclerc (autrefois boulevard de la République).  Remarquez l'erreur sur la carte postale qui indique à tort "rue Buirette" ! CPA : collection Bsco Djoukanovitch    
  • Le Boulevard de la République (Boulevard du Général-Leclerc)
    Leclerc, boulevard Général [1949]. <= 93, place Drouet-d’Erlon, => 1, boulevard Paul-Doumer. Ancien boulevard des Promenades, puis de la République, qui partait autrefois de la rue du Général Sarrail pour aboutir au pont de Vesle. Il fut tracé...
Liste complète
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés