MONUMENTS 14-18 ||||| Rues de Reims ||||| Exploitation des CPA ||||| Inscription à la newletter ||||| Adhérer à notre association

 

NOTRE SITE : REIMS 14-18

 

Mercredi 16 mai 2012 3 16 /05 /Mai /2012 11:06

A cet amalgame de poutres et y met le feu. On appelle les pompiers. Mais que peuvent-ils faire alors qu’une partie de la ville et même leur caserne sont en feu?... Bientôt les flammes s’engouffrent dans la nef, attaquent les portes, se communiquent à la paille qui jonche le sol de la cathédrale et sur laquelle reposent des blessés allemands. C’est la panique. Mais les Allemands, que la foule veut massacrer, sont sortis de l’édifice et sauvés grâce à l’intervention énergique des abbés Landrieux, Thinot et Andrieux.http://www.editionsfradet.com/la-cathedrale-de-reims-dans-l-histoire-1914-incendie.html

 

nefpaille2.jpg

Quand je pénétrai, l'après-midi de ce même jour, dans la cathédrale, la tristesse et la désolation de la scène m'impressionnèrent. En travers du portail gisait un vieux mendiant qui, depuis bien des années, implorait à cette même place la charité des fidèles; comme indifférent à l'effroyable drame qui se déroulait autour de lui, il était demeuré là, à demi enseveli sous les éclats dé pierre et de verre, mais attendant toujours l'aumône. Le sol était couvert de débris informes; sur un tas de gravats, brillait un lustre dont la chaîne avait été coupée par un éclat d'obus. Vers le fond, les blessés allemands se blottissaient derrière les énormes piliers pour échapper à la pluie de projectiles. Une flaque de sang précisait l'endroit où le pauvre gendarme avait trouvé la mort, et, tout près, deux cadavres d'Allemands étaient étendus sur la paille. Chaque fois qu'un obus éclatait dehors, les prisonniers frissonnaient de peur, sous la pluie de débris qui tombaient du toit ou des fenêtres. [texte tiré de Bombardement de la Cathédrale]

Cathédrale, maisons de Champagne

Monuments historiques

RGI Revues

Cartes postales 1914

remerciement à la librairie "l'alphabet" rue Jean Jaures pour le tirage photo.

Par Vincent Zénon RIGAUD - Publié dans : Cathédrale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Passion Histoire
Retour à l'accueil

Derniers articles

  • Le château du Marquis de Polignac
    Cette carte postale a été envoyée  le 1 février 1915. Collection personnelle La propriété du Marquis de Polignac est devenu le fameux Domaine de Crayères   Le marquis Melchior de Polignac est le fils aîné de Guy de Polignac et de Louise Pommery. Il a...
  • Rue des Trois Raisinets
    Photogaphie sans date. Collection personnelle. On peut voir au fond, au milieu ce qui restait encore du couvent des Cordeliers transformé pendant la Révolution en filature, l'église avait été démolie en 1813. Ayant subi de grands dommages lors du conflit de 14-18, il n'est pas...
  • Place Saint-Timothée
    Pas de date sur cette CPA mais elle date visiblement de la fin de la Grande Guerre !  Collection personnelle.  
  • Place Godinot et le cheval mort
    Pas de date précise pour cette CPA. Collection personnelle.  
  • Rue Pluche et la place du Forum
    Carte postale colorisée, collection personnelle   On aperçoit bien à gauche les trois arches d'un des deux marchés couverts de l'époque La rue Pluche a été élargie.   Pluche, rue [1841]. <=34-38, place du Forum, =>...
  • L'Hôtel de Ville, rue des Consuls, rue de la Grosse Ecritoire
    A droite, la rue des Consuls (actuelle rue du Général Sarrail), à gauche, la rue de la grosse écritoire Après les bombardement de 1914-1917. La carte n'a pas voyagé. Collection personnelle   Consuls, rue des [1841]. Les rues des Consuls,...
  • Le Fronton de l'Hôtel de Ville
    Statue de Louis XIII réalisée par Nicolas Jacques (date de la commande 1634) Dessous, une inscription en latin sans doute de Nicolas Berger :     LUDIVICO. JUSTO.     PIO. VICTORI. CLEMENTI.     QUI. GALLORUM....
  • Le deuxième octroi de la rue du Faubourg Cérès
    Cette photographie a été prise avant la Grande Guerre. Le bureau de l'octroi faisait vis à vis à son jumeau de l'autre côté de la rue. On les remarque bien sur le plan d'avant la guerre de 1914-1918. En bas, l'octroit après guerre.  ...
  • La bibliothèque Holden et le Commissariat, avenue Jean Jaurès
    Le premier bâtiment, qui servait de bureau de l'octroi puis de commissariat a été démoli, il y en avait un autre, en vis à vis, de l'autre coté de l'avenue, vous le verrez dans l'article de demain. Le bâtement à coté est celui de la bibliothèque Holden, déjà une Bibliothèque en...
  • Bombardements rue de l'Abbé-de-l'Epée
    Épée, rue Abbé-de-l’ [1899]. <= 67-69, rue du Jard, => 66-68, rue de Venise. 140 mètres de longueur. La rue, ouverte en 1896, sur des terrains provenant de l’établissement des Longuaux, fut menacée de fermeture faute par les propriétaires de ne pas y avoir fait les...
Liste complète

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés