MONUMENTS 14-18 ||||| Rues de Reims ||||| Exploitation des CPA ||||| Inscription à la newletter ||||| Adhérer à notre association

 

NOTRE SITE : REIMS 14-18

 

Mercredi 16 mai 2012 3 16 /05 /Mai /2012 11:06

A cet amalgame de poutres et y met le feu. On appelle les pompiers. Mais que peuvent-ils faire alors qu’une partie de la ville et même leur caserne sont en feu?... Bientôt les flammes s’engouffrent dans la nef, attaquent les portes, se communiquent à la paille qui jonche le sol de la cathédrale et sur laquelle reposent des blessés allemands. C’est la panique. Mais les Allemands, que la foule veut massacrer, sont sortis de l’édifice et sauvés grâce à l’intervention énergique des abbés Landrieux, Thinot et Andrieux.http://www.editionsfradet.com/la-cathedrale-de-reims-dans-l-histoire-1914-incendie.html

 

nefpaille2.jpg

Quand je pénétrai, l'après-midi de ce même jour, dans la cathédrale, la tristesse et la désolation de la scène m'impressionnèrent. En travers du portail gisait un vieux mendiant qui, depuis bien des années, implorait à cette même place la charité des fidèles; comme indifférent à l'effroyable drame qui se déroulait autour de lui, il était demeuré là, à demi enseveli sous les éclats dé pierre et de verre, mais attendant toujours l'aumône. Le sol était couvert de débris informes; sur un tas de gravats, brillait un lustre dont la chaîne avait été coupée par un éclat d'obus. Vers le fond, les blessés allemands se blottissaient derrière les énormes piliers pour échapper à la pluie de projectiles. Une flaque de sang précisait l'endroit où le pauvre gendarme avait trouvé la mort, et, tout près, deux cadavres d'Allemands étaient étendus sur la paille. Chaque fois qu'un obus éclatait dehors, les prisonniers frissonnaient de peur, sous la pluie de débris qui tombaient du toit ou des fenêtres. [texte tiré de Bombardement de la Cathédrale]

Cathédrale, maisons de Champagne

Monuments historiques

RGI Revues

Cartes postales 1914

remerciement à la librairie "l'alphabet" rue Jean Jaures pour le tirage photo.

Par Vincent Zénon RIGAUD - Publié dans : Cathédrale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Passion Histoire
Retour à l'accueil

Derniers articles

  • Bonnes vacances à tous
    ReimsAvant va arrêter la publication pendant le mois août, Bonne vacances à tous, nous vous retrouverons à la rentrée   Merci à l'équipe de Reims & Digital pour sa photo de Véronique et pardonnez-moi pour la réutilisation de votre excellente idée de...
  • Le square Colbert depuis le premier étage de la Gare
    Cette carte postale n'a pas circulé, aucune indication de date.   Le square Colbert fut aménagé « à l'anglaise » en 1860, il contient un très important fleurissement dont des mosaïques et de nombreuses essences d'arbres remarquables : Ginkgo biloba,...
  • Le carrefour de la rue Chanzy, de la rue de Vesle et de la rue de Talleyrand
    La carte postale est de 1918, seul le Théâtre, devenu depuis peu l'Opéra, a résisté... Cependant on devine le Palais de Justice toujours à la même place.   Sur le montage on peut bien remarquer que la rue a été élargie lors de la Reconstruction...
  • Le kiosque de la Patte d'Oie
    Le kiosque à musique a été refait à l'identique en 1994 par la Société GHM à  Sommevoire,  il avait été construit en 1869 par l’architecte Brunette et les constructeurs Leturc & Baudet, de Paris.   Daté de 1869, le kiosque en fonte de la...
  • Le poste de la Gendarmerie Nationale installé dans le manège, et vue sur le cirque.
    CPA envoyée en 1919, on peut y voir les travaux de reconstruction. La photographie actuelle prise fin juin 2014 est de Véronique Valette, le montage date de juin 2012, il est de Thomas Geffrelot     Conçu par l'architecte de la...
  • La rue Buirette, côté ouest
    Buirette, rue [1873]. <=35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse. 270 mètres de longueur. Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21. (1783-1866). Manufacturier. Né à Sainte-Ménehould le 28 décembre 1783, mort à Reims, 21, rue...
  • La rue Saint-Jacques, actuelle rue Max Dormoy
    Cette carte postale a été envoyée le 21 septembre 1923 On peut remarquer que les travaux de restauration de l'église Saint-Jacques ne sont pas complètement terminés. Au coin de Saint-Jacques était une grande quincaillerie, tenue très longtemps par la famille Bruneau,...
  • La fontaine Subé
    Grâce aux dons de 200 000 francs or du rémois Auguste Subé mort en 1899. Après un appel à projet, en 1903 qui reçut 87 réponses, les sculpteurs Paul Gasq, Paul Auban et Louis Baralis, l'ornementaliste Charles Wary et l'architecte André Najoux la fabriquent en la surmontant d'une...
  • Rue de Vesle prise du Théâtre
    Cette carte a voyagé mais il est impossible de lire la date sur le tampon de la poste. Elle date, bien sûr, d'avant la guerre de 1914
  • Les nouvelles "maisons médiévales" de la place du Forum
    Arbalète, rue de l’ [18e siècle]. <= 9-13, place du Forum, => 20-23, cours Jean-Baptiste-Langlet. 136 mètres de longueur. Elle aurait aussi porté les noms de rue des Sacqs, de la Hérisanderie, de la Chanvrerie et de la Cloche-Perse. Du nom d’une enseigne...
Liste complète

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés