MONUMENTS 14-18 ||||| Rues de Reims ||||| Exploitation des CPA ||||| Inscription à la newletter ||||| Adhérer à notre association

 

NOTRE SITE : REIMS 14-18

 

Jeudi 29 janvier 2015 4 29 /01 /Jan /2015 06:00

Buirette, rue [1873].

<=35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse.
270 mètres de longueur.
Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21.

(1783-1866). Manufacturier. Né à Sainte-Ménehould le 28 décembre 1783, mort à Reims, 21, rue Large, le 16 mai 1866. Pierre Marie Buirette fonda plusieurs prix de vertu et légua une importante somme d’argent pour construite des bâtiments à l’Hôtel-Dieu. Il fut président du Conseil des prud’hommes. Mort célibataire, il repose au Cimetière du Nord sous un monument en marbre de Carrare, en forme de sarcophage. Le sculpteur Wendling y a sculpté ses armes parlantes : D’azur au chevron d’argent, à trois burettes, posées deux et un.


CPA et montage : Véronique Valette


rue-buirette.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France
Mardi 27 janvier 2015 2 27 /01 /Jan /2015 06:00

Étape, rue de l’.

<=27-31, rue de Talleyrand, =>34-36, place Drouet-d’Erlon.
113 mètres de longueur.
Ancienne rue de l’étape-aux-Vins, en 1765, où les vignerons venaient y négocier leurs vins.

 

etape.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Reconstitution historique
Dimanche 25 janvier 2015 7 25 /01 /Jan /2015 06:00

 

Voir le monument à son nouvel emplacement pour en savoir plus

En enfilade, voir le cours  Langlet et ses deux monuments baladeurs

 

langlet.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Hôtel de Ville, Thiers, Langlet, Tambour
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Passion Histoire
Vendredi 23 janvier 2015 5 23 /01 /Jan /2015 06:00

Montage et CPA : Véronique Valette

sube-marne.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Architecture
Mercredi 21 janvier 2015 3 21 /01 /Jan /2015 06:00

Carte postale ancienne (envoyée le 3 octobre 1906).

La fontaine est le présent d'un riche Rémois Auguste Subé. Oeuvre de l'architecte Narjoux et des sculpteurs Gasq, Auban, Baralis et Wary.

 

sube-fontaine.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Lundi 19 janvier 2015 1 19 /01 /Jan /2015 06:00

Aucune indication sur cette photographie (qui n'est pas une carte postale), elle est cependant signé en bas à droite : L. Geisler

Montage et CPA : Véronique Valette

 

godinot-2.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place Godinot, Carnegie, Cordeliers, Voltaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Samedi 17 janvier 2015 6 17 /01 /Jan /2015 06:00

Carte postale envoyée le 9 mars 1917.

Au fond on voit le début de la rue Saint-Pierre les Dames

Godinot, place [1842].

<= rue de l’Université, => rue Marie-Stuart.
37 x 20 mètres.
Ancienne place Saint-Pierre.

(1661-1749). Bienfaiteur. Né à Reims le 21 juillet 1661, y est mort le 15 avril 1749. Jean Godinot, docteur en théologie, chanoine de la cathédrale en 1692, supérieur du Séminaire, grand vicaire de la Sainte-Chapelle de Paris, fut vicaire général de l’abbaye Saint-Nicaise de Reims. Janséniste, exclu du Chapitre, il se consacra à la culture de ses vignes à Bouzy, Taissy et Verzenay. En commercialisant ses vins, Jean Godinot acquit une fortune considérable et contribua ainsi par d’importants dons et legs à l’installation, en 1748, de fontaines publiques alimentées par le château d’eau de la Vesle, à l’assainissement de la ville, à la création d’écoles gratuites, à la fondation d’un hôpital pour cancéreux. Au moyen de ses libéralités le Chapitre fit mettre les ornements de la cathédrale au goût du jour : le jubé fut démoli pour faire place à des grilles en fer forgé, les vitraux des bas-côtés et des chapelles absidiales furent remplacés par du verre blanc pour laisser pénétrer la lumière. Jean Godinot publia le premier livre sur le champagne en 1718 : Manière de cultiver la vigne et de faire le vin en Champagne et ce qu’on peut imiter dans les autres provinces, pour perfectionner les vins. La première fontaine publique installée par Godinot se trouvait à l’angle des rues Saint-Sixte et des Créneaux (place Saint-Timothée), où l’on peut toujours voir une plaque commémorative.

Deux fontaines ont été érigées successivement à la gloire de Godinot, la première, en 1843, par Narcisse Brunette, dont le groupe en fonte est toujours visible à Tinqueux, avenue Bonaparte. La seconde, en 1903, est due au sculpteur Léon Chapelain (1855-1904). Comme la précédente, cette fontaine ne coule pas, et l’on peut répéter mot à mot ce qu’en 1885 Henri Jadart écrivait à son propos : L’honneur qu’elle décerne à Godinot ne sera pleinement digne de lui qu’au jour où l’eau jaillira sans relâche, comme un bienfait permanent de ses libéralités.

Saint-Pierre, place.

Appelée longtemps place Saint-Pierre-les-Dames. Elle fut redénommée place Godinot en 1842.

Saint-Pierre-les-Dames, rue.

<= 6 bis-8, place Godinot, => 3-5, rue des Murs.
145 mètres de longueur.

Rue percée à travers le domaine de la célèbre abbaye bénédictine de ce nom, et dont la création remonte au 6e siècle, appelée sous la Renaissance Saint-Pierre-aux-Nonnains. Cette belle abbaye reçut de nombreux hôtes de haut rang, parmi lesquels la reine de France Marie Stuart, femme de François II, qui y trouva un refuge avant de passer en Ecosse, dont une rue voisine porte le nom.

 

Source : La Vie Rémoise de Jean-Yves Sureau

 

Montage et collection : Véronique Valette

godinot.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place Godinot, Carnegie, Cordeliers, Voltaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Reconstitution historique
Jeudi 15 janvier 2015 4 15 /01 /Jan /2015 06:00

D'abord nommé "Collège des Bons-Enfants" à sa création au IXe siècle, cet établissement fut le lieu de naissance de "l'Université de Reims" en 1548.

Les cartes postales anciennes le nommment "Lycée de Garçons", il faut dire qu'il y avait non loin le "Lycée de Jeunes Filles" détruit pendant la Première Guerre Mondiale et qui a disparu suite à la modification du quartier, voulue par la Reconstruction.

Bien sûr cet établissement scolaire et situé au 20 rue de l'Université, est aujourd'hui le "Collège Université", établissement public renommé.

En 1920, l’amicale des anciens élèves fait paraître l’annuaire de la guerre du lycée de Reims. Ce document présente des informations sur le collège durant la première guerre mondiale. Il est consultable sur Gallica.BNF.fr

 

 

LyceeUniv2-copie-1.jpg

 


Par Béatrice Keller - Publié dans : Place Godinot, Carnegie, Cordeliers, Voltaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France
Mardi 13 janvier 2015 2 13 /01 /Jan /2015 06:00

La rue de Châtivesle vue du boulevard du Général Leclerc (autrefois boulevard de la République). 

Remarquez l'erreur sur la carte postale qui indique à tort "rue Buirette" !

CPA : collection Bsco Djoukanovitch

 

Chativesle2-BD.jpg

 

Par Béatrice Keller - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France
Dimanche 11 janvier 2015 7 11 /01 /Jan /2015 06:00

Leclerc, boulevard Général [1949].

<= 93, place Drouet-d’Erlon, => 1, boulevard Paul-Doumer.
Ancien boulevard des Promenades, puis de la République, qui partait autrefois de la rue du Général Sarrail pour aboutir au pont de Vesle. Il fut tracé en 1841 sur l’emplacement du cours Le-Pelletier. Voir boulevard Foch.
En 1948 on débaptisa la place du Boulingrin en l’honneur du Général-Leclerc, mais l’année suivante on y renonça pour débaptiser cette fois le boulevard de la République.

L'immeuble du "Savoy-Hôtel" abrite aujourd'hui la discothèque "Le Curt'N". La place Drouet d'Erlon se trouve plus haut, sur la droite. Dans le fond mais non visible, c'est la Porte de Mars.

Carte postale : collection Bosco Djoukanovitch.


Republique-BD.jpg

 

Par Béatrice Keller - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France

Derniers articles

  • Rue Buirette, au loin, la place d'Erlon
    Buirette, rue [1873]. <=35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse. 270 mètres de longueur. Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21....
  • Rue de l'Etape
    Étape, rue de l’. <=27-31, rue de Talleyrand, =>34-36, place Drouet-d’Erlon. 113 mètres de longueur. Ancienne rue de l’étape-aux-Vins, en 1765, où les vignerons...
  • Le monument aux Morts des 132e et 332e et 46e d'infanterie. Régiments d'Infanterie
      Voir le monument à son nouvel emplacement pour en savoir plus En enfilade, voir le cours  Langlet et ses deux monuments baladeurs  
  • Fontaine Subé, la Marne
    Montage et CPA : Véronique Valette
  • Fontaine Subé prise de la rue Buirette
    Carte postale ancienne (envoyée le 3 octobre 1906). La fontaine est le présent d'un riche Rémois Auguste Subé. Oeuvre de l'architecte Narjoux et des sculpteurs Gasq, Auban, Baralis...
  • Fontaine Godinot
    Aucune indication sur cette photographie (qui n'est pas une carte postale), elle est cependant signé en bas à droite : L. Geisler Montage et CPA : Véronique Valette  ...
Liste complète
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés