MONUMENTS 14-18 ||||| Rues de Reims ||||| Exploitation des CPA ||||| Inscription à la newletter ||||| Adhérer à notre association

 

NOTRE SITE : REIMS 14-18

 

Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 06:00

 

cathedrale.jpg

cathedrale3-copie-1.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Cathédrale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : Architecture
Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 06:00

Ces deux cartes postales anciennes datent respectivement de 1913 et 1914, elles ont peut-être été prises depuis le toit de la gare inaccessible maintenant.

 

La SNCF m’a donné la possibilité de prendre ces photographies du premier étage de la gare, merci à elle et à Lydie SULMONA, Chef de Projet Communication Externe, sans qui ces montages n’auraient pu être faits.

 

La place François Mitterrand a été inaugurée le 7 novembre 2013.

 

gare-1912.jpg

gare-1913.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Mercredi 30 juillet 2014 3 30 /07 /Juil /2014 06:00
ReimsAvant va arrêter la publication pendant le mois août, Bonne vacances à tous, nous vous retrouverons à la rentrée
 
Merci à l'équipe de Reims & Digital pour sa photo de Véronique et pardonnez-moi pour la réutilisation de votre excellente idée de l'ardoise... :
La photographie ancienne est de Léon Doucet
 
Doucet, Léon.
(1866-1939). Sculpteur et photographe. Né à Reims le 7 février 1866, y est mort, 1, place Museux, en octobre 1939. Charles Léon Doucet fut sculpteur à la cathédrale, comme son père Jean Charles Doucet (1830-1909), puis devint photographe. Il a laissé une importante série de photos de la cathédrale et du vieux Reims d’avant 1914. Il épousa Marie Lucie Breton, puis Julie Victoire Tellier (1873-1912). Il repose au Cimetière du Nord. Source : Jean-Yves Sureau dans La Vie rémoise
 
Sur la photographie ancienne : en haut : Marcel Rohart (1885 - après 1951), Officier d'Instruction publique (1938), Médaille d'Orient, Croix de Guerre Serbe à droite Alix Mathieu, fils du grand sculpteur Xavier Mathieu, restaurateur de la cathédrale, à gauche Emile Dufay architecte... nous supposons que le personnage est Léon Doucet car il ne se nomme pas !
Cette photographie figurait dans l'album d'Auguste Coutin, sculpteur statuaire rémois (1864-1942)
 
leon-doucet-photographe.jpg
 
L'équipe des photographes de ReimsAvant - de gauche à droite : Vincent Rigaud, Thomas Geffrelot, Béatrice Keller, au milieu, Véronique Valette.
Nous nous sommes amusés, mais nous sommes bien évidemment conscients qu'il n'y a aucun rapport entre nos illustres prédécesseurs sur cette photo et nous-même !
                                                             leon-doucet-photographe3.jpg  
 
Par ReimsAvant
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Mardi 29 juillet 2014 2 29 /07 /Juil /2014 06:00

Cette carte postale n'a pas circulé, aucune indication de date.

 

Le square Colbert fut aménagé « à l'anglaise » en 1860, il contient un très important fleurissement dont des mosaïques et de nombreuses essences d'arbres remarquables : Ginkgo biloba, Tulipier de Virginie, Sophora du Japon, Hêtre pourpre, Araucaria.
Au centre du square se trouve une statue de Colbert réalisée en 1860 par Eugène Guillaume. (source Parcs et Jardins)

 

Sur la vue d'ensemble, on peut noter que les derniers travaux, en particulier la création d'une trémie qui permet aux voitures de ne plus passer entre le square et la gare, ont permis  d'intégrer le square à l'esplanade de la gare interdite aux voitures

Carte postale ancienne : collection Thomas Geffrelot

 

gare-colbert.jpg

gare-colbert2.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Lundi 28 juillet 2014 1 28 /07 /Juil /2014 06:00

La carte postale est de 1918, seul le Théâtre, devenu depuis peu l'Opéra, a résisté...

Cependant on devine le Palais de Justice toujours à la même place.

 

Sur le montage on peut bien remarquer que la rue a été élargie lors de la Reconstruction

 

theatre.jpg

theatre2.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Parvis, Tau, Tronsson-du-Coudray, Théâtre
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Dimanche 27 juillet 2014 7 27 /07 /Juil /2014 06:00

Le kiosque à musique a été refait à l'identique en 1994 par la Société GHM à  Sommevoire,  il avait été construit en 1869 par l’architecte Brunette et les constructeurs Leturc & Baudet, de Paris.

 

Daté de 1869, le kiosque en fonte de la Patte-d'Oie se trouve dans l'axe de Promenades. L'escalier qui permet d'y accéder était d'abord intérieur à une époque où les instruments de musique étaient sans doute moins volumineux qu'aujourd'hui. Le kiosque a été quasiment refait selon son dessin d'origine lors de la rénovation du parc dans le cadre de l'installation du centre des congrès en 1993-1994.

Source : "Reims il y a 100 ans en CPA"  d'Olivier Rigaud, éditions Patrimoines-Médias.  


En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/6735225/le-kiosque-du-parc-de-la-patte-d-oie/#4XsIyKXKS1WQgvkt.99

Daté de 1869, le kiosque en fonte de la Patte-d'Oie se trouve dans l'axe de Promenades. L'escalier qui permet d'y accéder était d'abord intérieur à une époque où les instruments de musique étaient sans doute moins volumineux qu'aujourd'hui. Le kiosque a été quasiment refait selon son dessin d'origine lors de la rénovation du parc dans le cadre de l'installation du centre des congrès en 1993-1994.

Source : "Reims il y a 100 ans en CPA"  d'Olivier Rigaud, éditions Patrimoines-Médias.  


En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/6735225/le-kiosque-du-parc-de-la-patte-d-oie/#4XsIyKXKS1WQgvkt.99

Daté de 1869, le kiosque en fonte de la Patte-d'Oie se trouve dans l'axe de Promenades. L'escalier qui permet d'y accéder était d'abord intérieur à une époque où les instruments de musique étaient sans doute moins volumineux qu'aujourd'hui. Le kiosque a été quasiment refait selon son dessin d'origine lors de la rénovation du parc dans le cadre de l'installation du centre des congrès en 1993-1994.

Source : "Reims il y a 100 ans en CPA"  d'Olivier Rigaud, éditions Patrimoines-Médias.  


En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/6735225/le-kiosque-du-parc-de-la-patte-d-oie/#4XsIyKXKS1WQgvkt.99

Photographie envoyée en 1905, collection personnelle

 

kiosque-patte-doie.jpg

kiosque-patte-doie2.jpg

 


 


Par Véronique Valette - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France
Samedi 26 juillet 2014 6 26 /07 /Juil /2014 06:00

CPA envoyée en 1919, on peut y voir les travaux de reconstruction.

La photographie actuelle prise fin juin 2014 est de Véronique Valette, le montage date de juin 2012, il est de Thomas Geffrelot

 

manege.jpg

 

Conçu par l'architecte de la Ville Narcisse Brunette en 1867, le Manège abritait les écuries nécessaires aux spectacles équestres. C'était aussi le lieu où les Rémois prenaient des cours de gymnastique et d'équitation jusqu'à la fin des années 1970, époque pendant laquelle il a été transformé en boulodrome, puis abandonné. Des manifestations culturelles y furent organisées à partir de 1986 ; elles préfigurèrent l'idée de sa restauration en salle de spectacles, transformation qui fut achevée en 1991.

Le Cirque, dont l'architecture s'inspire du Cirque national de Paris, s'élève sur trois étages, dans une forme polygonale à 16 côtés, de 33 m de diamètre, pour une capacité de 1 200 spectateurs. La piste a la largeur standard de 13 m. Le décor d'inspiration antique, endommagé pendant la Première Guerre mondiale, a été remplacé par le bleu et l'ocre rehaussé d'or que l'on voit aujourd'hui.

 

lien vers le site de l'office du tourisme

 

le-manege-et-le-cirque.jpg

Par Geffrelot Thomas et Véronique Valette - Publié dans : Cirque, Gare, Leclerc, Joffre, Roederer
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France
Vendredi 25 juillet 2014 5 25 /07 /Juil /2014 06:00

Buirette, rue [1873].

<=35-37, place Drouet-d’Erlon, => rue de l’Arquebuse.
270 mètres de longueur.
Ancienne rue Large, où Pierre Marie Buirette demeurait au n° 21.

(1783-1866). Manufacturier. Né à Sainte-Ménehould le 28 décembre 1783, mort à Reims, 21, rue Large, le 16 mai 1866. Pierre Marie Buirette fonda plusieurs prix de vertu et légua une importante somme d’argent pour construite des bâtiments à l’Hôtel-Dieu. Il fut président du Conseil des prud’hommes. Mort célibataire, il repose au Cimetière du Nord sous un monument en marbre de Carrare, en forme de sarcophage. Le sculpteur Wendling y a sculpté ses armes parlantes : D’azur au chevron d’argent, à trois burettes, posées deux et un.

 

Pas de date pour cette carte postale, d'après les immeubles, il est évident qu'elle date d'après la Reconstruction.

On peut admirer sur la nouvelle vue les arbres, l'aménagement des bassins et le réaménagement des trottoirs et de la rue qui donnent de la vie à cette rue qui était si vide.

 

buirette

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Jeudi 24 juillet 2014 4 24 /07 /Juil /2014 06:00

Cette carte postale a été envoyée le 21 septembre 1923

On peut remarquer que les travaux de restauration de l'église Saint-Jacques ne sont pas complètement terminés.

Au coin de Saint-Jacques était une grande quincaillerie, tenue très longtemps par la famille Bruneau, c'est devenu le magasin La Hutte, dans les années 1960, tenue par monsieur Ronez père, c'est maintenant Jean Ronez, son fils qui s'en occupe.

VV

 

Jules Bruneau (1882-1957). Né à Issoudun (Indre), décédé à Herbault (Loir-et-Cher) le 15 avril 1957. Négociant en quincaillerie à Reims, rue Saint-Jacques, à l’enseigne Au Coin de St-Jacques. Fondateur et président de l’Office pour la prospérité de Reims, il fut le créateur des foires-expositions de Reims et organisa notamment, en 1928, l’Exposition internationale des meilleures marques. Président du Syndicat général du commerce et de l’industrie de Reims, juge au Tribunal de commerce, membre de la Chambre de commerce, il reçut la Légion d’honneur. Jules Bruneau épousa Adèle Branchu, puis la veuve Joly et repose au Cimetière de l’Est.

Source : Jean-Yves Sureau

 

rue-saint-jacques.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Communauté : L'information rémoise
Mercredi 23 juillet 2014 3 23 /07 /Juil /2014 06:00

Grâce aux dons de 200 000 francs or du rémois Auguste Subé mort en 1899. Après un appel à projet, en 1903 qui reçut 87 réponses, les sculpteurs Paul Gasq, Paul Auban et Louis Baralis, l'ornementaliste Charles Wary et l'architecte André Najoux la fabriquent en la surmontant d'une Renommée en bronze et la dédiant aux quatre cours d'eau qui traversent la Marne. La première pierre fut posée le 23 mai 1904, elle fut inaugurée le 15 juillet 1906.

En 1942, l'occupant enlève la statue en bronze.

 

Son sommet est surmonté d'un ange doré et à son piédestal sont gravés la Suippe, la Marne, la Vesle et l'Aisne qui se déversent chacune d'une conque.

Elle est surmontée par une grande Victoire dorée de Jean Barat posée en 1989 nommée La Gloire.

La Suippe y est orthographiée « Suippes » (ancienne orthographe).

C'est à l'initiative de l'architecte rémois Bernard Fouqueray que la nouvelle statue fut érigée au sommet de la fontaine Subé, exécutée par le sculpteur Jean Barat en 1989, inspirée d'un petit bronze de Paul Gatz.

Source Wikipédia

 

On peut voir sur cette page du Reims Histoire Archéologie un petit film de mon grand-père Fernand Brunessaux qui date de 1912.

 

CPA : collection personnelle

 

fontaine-sube.jpg

Par Véronique Valette - Publié dans : Place d'Erlon, St-Jacques, Buirette, Talleyrand
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Communauté : douce France

Derniers articles

Liste complète

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés